Me connecter à mon blogue
Me connecter
Utilisateur:
Mot de passe:
Me maintenir connecté
Mot de passe oublié | Enregistrer un nom

Blogueurs du Nouveau Monde
Une incursion dans la passion du kayak de mer...

10 DERNIERS BILLETS

5 DERNIERS COMMENTAIRES

CATÉGORIES

ARCHIVES

2008
2009
Janvier (27)
Février (20)
Mars (13)
Avril (8)
Mai (4)
Juin (4)
Juillet (6)
Août (11)
Septembre (5)
Octobre (2)
Novembre (9)
Décembre (4)
2010
Janvier (1)
Février (3)
Mars (5)
Avril (6)
Mai (6)
Juin (1)
Juillet (6)
Août (6)
Septembre (2)
Octobre (2)
Novembre (3)
Décembre (2)
2011
2012
2013
2015

BLOGUEURS

Stéphane (124)
Denis (80)
SPARTACVS (1)
syl (1)
Lupin (9)
EricM (1)
decouvreurs (1)

STATISTIQUES

Blogue: 332131 visites
Ce message: 27359 visites
⊳ Publication précédentePublication suivante ⊲

Passer un kayak à la frontière sans problème
Par Stéphane, 30 Mars 09, 22:16

Section Général | Destinations, Douane, Trucs, Voyage | 1 commentaire

Non, je ne vais pas vous informer d'une passe-passe pour passer en douce des kayaks achetés à petit prix au sud de la frontière sans avoir à payer les taxes. Mon commentaire ici veux plutôt décrire comment passer sans problème nos propres kayaks à la frontière canadienne après un séjour au États-Unis.
Lors des quelques fois ou j'ai eu à le faire, je n'ai jamais eu de problème. Aucune question, à mon retour au Canada, sur les kayaks qui étaient sur mon toit. Mais je me suis tout de même interrogé à savoir qu'est-ce qui arriverait si un jour je tombe sur un/une zélé/e, j'en conviens beaucoup plus râre du côté canadien, qui décide de me demander des preuves que je ne suis pas allé acheter ces kayaks aux E.U. Sont-ils vraiment les miens ?!? Je ne trimbale habituellement pas mes factures d'achat avec moi. Il serait sans doute alors relativement facile de contester et avoir remboursement ensuite des éventuelles frais exigés, c'est vrai. Mais tout cela peut être encore plus simple. Ceci s'applique tout particulièrement à ceux dont les kayaks semblent encore neufs et qui portent un soin maniaque à conserver leurs bébés dans un état impeccable. Genre à presque encore remettre les plastiques-bulles après chaque utilisation... Les agents de douane pourraient alors plus facilement croire qu'il s'agit de kayaks neufs !
Tout ça pour dire qu'il existe un moyen tout simple de prévenir ce genre de problème peu probable mais tout de même... C'est tellement facile que ça ne vaut pas la peine de s'en priver...
Il s'agit, avant de traverser la frontière vers les États-Unis, d'aller au bureau de la doine canadienne, qui se trouve du côté canadien de la frontière, avant les doines, et de remplir un petit carton vert intitulé "DESCRIPTION D'ARTICLES EXPORTÉS TEMPORAIREMENT" sur lequel vous inscrirez la descriptions des kayaks et qui sera ensuite signé et estampé par l'agent de douane. Ce papier constitue alors une preuve que vous êtes bien entré aux E.-U. avec ces articles. Vous pouvez y mettre tous les objets de valeur qui pourraient présenter un problème, en les identifiant bien par la marque et le # de série. Ce certificat n'a pas de date d'expiration, donc on le fait une seule fois et il peut être conservé et utilisé tant qu'on conserve les mêmes kayaks et l'utiliser au besoin.


SOUMETTRE UN COMMENTAIRE
Nom


Courriel

Votre commentaire:




L'adresse de ce blogue:
http://blogues.kayakdemer.net
M'abonner à ce blog via RSS 2.0
Qu'est-ce que le RSS ?